Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Contact

Amandine Chapuis
americ_chapuis@yahoo.fr

Le récit édité chez Transboréal

 couverture.jpg

 

Au coeur de l'Inde

4400 km à pied du Kerala à l'Himalaya

 

 

ed. Transboréal

Paru en 2009

 

Le parcours détaillé

Itinéraire sur Google Maps au jour le jour...

8 juin 2006 4 08 /06 /juin /2006 13:12

"1 kilometre a pieds, ca use, ca use...

3500 kilometres a pied, ca use les souliers!"

Qui n'a jamais fredonne cette ritournelle entetante... et vite agacante?

C'est donc un besoin "naturel" que nous avons de chantonner ou siffloter, pour accompagner nos foulees, nous evader de ce "train- train", jamais monotone, de la foulee; je ne paraphraserai pas Benoit Poelvoorde dans le film Les Randonneurs!

Parfois, nos pas se trouvent cadences par le rythme de la batterie de John Bonham, dans le morceau Moby Dick, de Led Zeppelin. Simple solo de batterie ou magnifique moyen de se relancer?

Comment ne pas avoir en tete Le Cactus de Jacques Dutronc, lorsqu'on en longe des haies de plusieurs kilometres? "... Aieaieaie... Ouille!"

Foulant les plaines semi- desertiques du Sud- Rajasthan, on peut vous assurer que le Requiem de Mozart acquiert une nouvelle dimension, jusque- la insoupconnee, meme avec la meilleure ecoute possible dans son salon equipe du meilleur ensemble hi- fi...

Le Ragas in Minor Scale de Ravi Shankar, formidable dosage de sitar et de tablas, nous saisit tout autant.

La tradition de l'opium est restee tres presente dans le Rajasthan: chaque fete en propose aux convives, mariage, naissance et meme deces... Mais, les patriarches des villages en ont leur petite dose quotidienne, et profitent de ce moment convivial dans les huttes traditionnelles... La chanson La Coco des enfants sages, interpretee par Casse- Pipe, devient ainsi pour nous "L'Opium des papys sages"!!!!

L'Inde et ses thes... le tchai est la boisson nationale, que l'on boit a toute heure, partout (chez soi, sur le bord de la route, dans les hotels-restaurants)... So, "we're French, we're not English", et nous fredonnons aisement "Tea for two"... A bons connaisseurs du film francais au plus gros box- office!

L’Inde a aussi son lot de productions de films, issus de Bollywood (plus grosse production cinematographique devant les Etats- Unis), et son lot de chansons associees. La chanson estampillee Bollywood est tres populaire ici, des villes aux villages perdus au milieu de nulle part… Les rickshaws, les dhabas ("resto" de bord de route), les hotels, tout le monde fredonne la derniere chanson a la mode, y compris nous, c’est evident!!!

Une longue ligne droite ponctuee de bornes. Chaque petit plot blanc peinturlure est salue par une rengaine, devenue tube d’un jour. Exemple: "T’inquiete pas, Jack, tout ira bien, T’inquiete pas, Jack, tu iras loin…", empruntee a Louis Bertignac, Jack.

Enfin, nous nous sommes lances notre propre concours… Trouver le plus de chansons possible avec "Walk" ou "Marche" dans son titre… Ou comment creer la compilation de la marche indienne ?!!! Avis aux amateurs ayant du temps a perdre…

Toute cette evasion musicale nous serait impossible sans l’oeuvre de nos Peres Noel, avec une mention speciale a Gwen mais aussi Paulo et Mailys, les plus assidues, ainsi qu’a la derniere declaree, mais non moins prolifique, Aurelie… A vous tous, un grand MERCI!

  

Mais, vivre un an en Inde, c’est aussi experimenter ses medias… Ici, le cricket est sport- roi… unique sport roi. Ainsi, nous n’avons jamais reussi a nous tenir informes des resultats et avancees medaillistiques, francaises notamment, lors des J.O. d’hiver de Turin! Ou encore, la politique indienne, unique au monde, basee sur des "alliances" en tout genre (un peu comme si le Front National s’alliait avec le Parti Socialiste chez nous!) pour gagner les scrutins, meurtres de leaders politiques, coups bas, machinations melant sexe, drogues,…

Cependant, nous avons elu, The Times of India (quand on le trouve!) quotidien officiel de la Marche Indienne, aux editos plus avises que l’Indian Express, meme si celui- ci nous annoncait une veritable guerre civile francaise en novembre dernier!

 

La marche fait travailler les jambes; mais, l’esprit a aussi besoin de reflexion, d’evasion, que ce soit lors des pauses midi aux heures chaudes, chez nos routiers, ou certaines pauses de 2/3 jours, comme ici a Bikaner… Qu’ils soient romans, essais, biographies, recits historiques, ou autres, en voici la liste a ce jour, completant nos livres de chevet d’avant depart (voir Article "Nos Inspirations"):

  • Arundhati Roy: The God of small things
  • Pavan K. Varma: Being Indian
  • Chandra Bhan Prasad: Dalit Diary: 1999-2003, Reflections on Apartheid in India
  • The Planters Association of Tamil Nadu: Halfway to a century celebration – 50 years of service to the plantation industry in Tamil Nadu (1954-2004)
  • Kushwant Singh: The company of women
  • Sarah McDonald: Holy Cow – An Indian Aventure
  • Karen Armstrong: A history of God
  • Amartya Sen: The argumentative Indian
  • Karen Armstrong: A history of myth
  • Sudir Kakar: Ecstasy
  • Amitav Gosh: The Glass Palace
  • Kushwant Singh: The end of India
  • Rev. Alvin V.P. Lee / Satyaraja Dasa Adhikari: Khrisna Consciousness and Christianity, East- West dialogues
  • A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupada: Beyond Birth and Death
  • D. Lapierre / L. Collins: Cette nuit, la Liberte
  • Holgel Kersten: Jesus lived in India
  • Rustom Barucha: Rajasthan, an oral history (conversations with Khomal Kothari)

 

Topo kilometrique: 3526 Km

Topo des Etats traversés: Tamil Nadu, Kerala, Karnataka, Goa , Maharashtra, Gujarat et Rajasthan… qui est le plus vaste Etat indien… c’est pour ca qu’on y est encore!

 

Ecrit par Eric a BIKANER le 08/06/2006

Partager cet article

Repost 0

commentaires

p'tit bout 29/06/2006 11:49

Hello les marcheurs,
J'ai enfin pris le temps d'aller flâner sur votre blog (super les photos d'ailleurs...) maintenant que je suis EN VACANCES!!! C'est trop bon cette impression de redécouvrir chaque parcelle qui nous entoure avec le sourire, l'esprit détendu et la joie de déambuler librement. Je me remets moi aussi à chantonner et le message d'Eric me l'a à peine fait réaliser, on oublie vite la rêverie dans nos vies carrées et réglées. Désormais j'ai quelques semaines de repos à fructifier. Quand mon cerveau se sera réoxygéneé je retrouverai certainement des chansonnettes "on the walk" dont je vous ferai part.
En attendant bonne route en musique et plein de bizzzz