Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Contact

Amandine Chapuis
americ_chapuis@yahoo.fr

Le récit édité chez Transboréal

 couverture.jpg

 

Au coeur de l'Inde

4400 km à pied du Kerala à l'Himalaya

 

 

ed. Transboréal

Paru en 2009

 

Le parcours détaillé

Itinéraire sur Google Maps au jour le jour...

/ / /

Que signifie être indien ? Cette question n’est pas anodine quand on sait qu’elle concerne un sixième de la population mondiale. Qu’est-ce qui réunit un chrétien tamoul (habitant du Tamil Nadu) ayant sa propre langue, un musulman parlant le gujarati, un hindou rajput et un berger gadi de l’Himachal Pradesh ? Comment trouver l’unité dans une telle diversité religieuse, ethnique et linguistique – l’Inde compte dix-huit langues officielles et vingt-deux mille dialectes ?

Les interrogations et les contradictions foisonnent à propos de ce pays qui affiche un taux de croissance annuelle de 8 % mais dont 40 % de la population vit sous le seuil de pauvreté. Les subtilités sont tout aussi nombreuses : ainsi, Lakshmi, déesse hindoue de la Richesse, réconcilie spiritualisme et matérialisme. Il n’est donc pas aisé de s’y retrouver. Plus facile de s’y perdre. En particulier dans l’agitation frénétique de villes démesurées, telle Bombay. Avec quelque 19 millions d’habitants, dont la moitié vit dans des abris de fortune, cette capitale commerciale et culturelle continue d’accueillir des milliers d’Indiens en provenance du reste du pays, à l’image des bus qui se remplissent sans jamais connaître de limite. Cosmopolite, Mumbay est à l’image du pays. Malgré ce que veut faire croire le parti extrémiste hindou Shiv Sena, en distinguant les occupants originels mahrathes des « étrangers » indiens.

Et si l’Inde tenait sa cohérence de la géographie ? Coincée entre la haute chaîne himalayenne au nord, l’océan Indien et la mer d’Oman au sud, le pays tient en réalité son nom de l’Indus, fleuve autour duquel s’est organisé un premier peuplement deux mille cinq cents ans avant notre ère mais qui coule au Pakistan depuis la Partition qui a suivi le retrait des Britanniques en 1947. Les heurts qui agitent depuisun demi-siècle les communautés hindoue et musulmane de l’Inde ne peuvent cependant remettre en cause la longue tradition de pluralisme et de sécularisme du pays. Terre fascinante qui a vu naître l’hindouisme, le bouddhisme et le sikhisme, l’Inde a aussi hébergé des religions venues d’ailleurs – judaïsme, christianisme, islam et zoroastrisme. Sa société contemporaine à la pointe de la technologie a su conserver son attachement aux valeurs humaines et mystiques. Ainsi, l’accueil des cultes, autant que le culte de l’accueil, sont des ingrédients que l’on retrouve à travers l’Inde, du sud au nord.

Partager cette page

Repost 0
Published by